Eymeric François, Bottega Veneta & Louboutin.

Eymeric François, Bottega Veneta & Louboutin.

Je vous sentais désireux d’avoir de mes nouvelles et je m’en voudrais  de ne pas vous satisfaire.

Le shooting avance, mais à la dixième image, j’ai du dire stop !! Parce qu’entre la petite blonde qui fait la gueule, normale c’est une mannequin russe, et la grande duduche qui a fait le tour de mes possibilités stylistique : je cale , d’ailleurs au grand bonheur de tous le monde car il est à nouveau 22H00 !!!

Ce qui veut dire que nous avons une grande journée de libre avant de reprendre notre avion, nous nous imaginons alors flânant dans  la vieille ville , découvrant des endroits chaleureux et typiques, sous un joyeux soleil hivernal, une petite pensée vers vous sous la neige… !

Mais la ballade devient très vite une visite organisée en groupe, avec arrêts obligatoires,  on sent comme un reste de culture soviétique, mais  si l’équipe russe s’y plie de bonne grâce, nous français, bien connu pour notre discipline légendaire , nous tirons au détours d’une rue pour profiter de notre liberté !    C’est la panique, et nous sommes bientôt rattrapés et  flanqués d’un garde chiorme , en même temps, la visite de la vieille ville s’avèrera  assez décevante, j’aurais peut être du profiter plutôt de ma baignoire à remous !!

Mais j’oublie le personnage principal : ma valise !!  Car la quête de la valise perdue est loin d’être finie, à l’aéroport de Baku : rien évidemment, normalement elle nous attends à Paris sagement… normalement, mais elle n’y est pas elle est à Baku ! non à Paris ! non à Baku !! et finalement à Londres !!

Mais arriverais je à la récupérer ??? J’avoue commencer à angoisser un peu plus pour mes shoppings que pour mes bottes !! Alors priez pour moi, pauvre pêcheuse !!!!