Moi en Versace avec une photo du RED COLLECTOR !

Moi en Versace avec une photo du RED COLLECTOR !

Eh bien cette année, je n’aurais pas à me lever aux aurores pour faire la queue devant un H&M afin d’arracher quelques pièces aux autres hystériques comme moi qui veulent leur souvenir du designer de la saison: VERSACE!

En effet, je participe à la soirée Vogue, la veille du lancement, à moi les rayons rangés, à moi le temps de choisir tranquillement les pièces qui m’intéresse, avec en plus, une coupe de champagne à la main…

Doux rêves !!! Je ne pensais pas être la seule invitée mais je ne comptais pas qu’on lâcherait une troupe de Marabounta sur les rayons, en moins de temps qu’il me faut pour y penser, je vois les robes disparaitre, happées par des bras affamés.

Je n’ai plus qu’une solution : me jeter dans la mêlée, ça y est, j’ai une robe, un sac, un collier, un bracelet, un foulard et hop une deuxième robe!! Ouf, je suis comme les autres: les bras chargées, je peux prendre une pause! Du coup, je jette un coup d’oeil autour de moi, et j’observe les amas de vêtements, chacun squatte un coin pour faire un essayage rapide. Je remarque aussi qu’il y a beaucoup d’hommes empilant des robes?! Cadeaux, utilisation perso, revente, je ne sais pas … certains ne sont que les porte-manteaux de leurs femmes affairées! Mais je vous rassure, H&M parfaitement organisé, à prévu un très très large réassort pour le lendemain.

Enfin, je décide de faire une petite sélection et je repars avec une robe imprimée et un petit sac rose à clous: que je suis sage!! Et, avant que je ne croise quiconque à une soirée avec la même robe que moi, je décide de la porter immédiatement, ça tombe bien, c’est la soirée de lancement du nouveau numéro du magazine  avec lequel je travaille: le RED COLLECTOR ( fameux en passant, je vous le recommande). Je me change, moitié dans la voiture d’un ami, moitié au milieu du trottoir, mais cela en valait la peine, quel succès, tous le monde veut savoir de qui est ma robe et surtout comment j’ai fait pour l’avoir, vu qu’elle est officiellement en vente le lendemain!! Motus, bien sûr, mais je jubile!!!

Et, il faut avouer, que le lendemain, j’ai une petite pensée pour tous ceux qui se pressent à l’ouverture des H&M concernés, je savoure les quelques avantages qu’ils nous restent.

Cependant, ma curiosité journalistique et personnelle me poussent à  aller jeter un coup d’oeil à la fermeture, et en fait, s’il ne reste plus aucune pièces noires, il reste encore beaucoup d’imprimés et de sacs, dont ma robe  ( tant mieux si elle n’a pas eu beaucoup de succès, je la croiserais moins en soirée !!). Si les rayons hommes sont vides, les femmes peuvent encore se délecter avec des robes colorés et des imprimés estivals!

Voilà, c’est déjà terminé, j’ai ma pièce de créateur de la saison, mais quelque chose me taraude… QUI SERA LE PROCHAIN ?!!!!!

Emmanuelle Alt: qui subit, comme d'habitude, la corvée de représenter le Vogue!

Emmanuelle Alt: qui subit, comme d'habitude, la corvée de représenter le Vogue!

L'essayage !!!

L'essayage !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Notre "fashion editor" en pleine action: Pascal Martinez!

Notre "fashion editor" en pleine action: Pascal Martinez!

Même les hommes veulent leur cotte de maille !!

Même les hommes veulent leur cotte de maille !!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Parfait mélange: fourrure et dorrure!

Parfait mélange: fourrure et dorrure!

Chien garde pour sacs surchargés!

Chien garde pour sacs surchargés!