Dinard 2011

Dinard 2011

Un des avantages d’être une bloggueuse c’est d’être invitée à des manifestations de mode, et certaines sont bien plus intéressantes que d’autres…

Cela fait quelques années que je suis invitée au festival des jeunes créateurs de Dinard, si pour certains, et je le regrette vivement, ce festival est peu connu c’est pourtant un des plus stimulant de l’année.

Il est organisé depuis 18 ans par le passionné Dominique Damien Rehel, le grand public le connaît plutôt au travers de l’émission « génération mannequin » sur NRJ 12, d’ailleurs sponsor de l ‘événement, qu’au travers de sa lutte pour la reconnaissance de jeunes talents.

Ce festival a pour but de lancer la carrière des jeunes créateurs  de tout horizons, au travers de divers prix récompensant leur travail dans le domaine de la femme, de l’homme ou de la lingerie, mais surtout leur permettre de rencontrer des professionnels reconnus de la mode, tant dans le milieu créatif, commercial ou industriel. On lui doit, entre autre le talentueux Eymeric François ou encore le jeune duo Luise & Franck.

Cette année, le président du jury n’est autre que Franck Sorbier et  Chantal Thomass, personnage récurrent du festival , sera la marraine de la lingerie. Mais, afin de ne pas perdre totalement l’attention d’un large public, très présent à Dinard, Adriana Karembeu et Baptiste Giabiconi seront les parrain et marraine « étoiles », il est d’ailleurs dommage de voir la foule s’intéresser plus au sourire stéréotype de Baptiste qu’aux créations précieuses de nos designers en herbe.

Si nous, les journaleux traversons ce week end festival en toute décontraction, ce n’est pas tout à fait la même chose pour les participants, à qui l’on offre 2 chances de nous séduire. Une première fois dans le cadre d’un petit salon ou ils présentent leur concept, et, mauvaise fille que je suis, que je survole souvent pour consacrer toute mon attention au défilé du lendemain, ou là, confortablement installée dans un transat et les pieds dans le sable, je me voue au ballet des créations. Sauf que cette année, grâce à l’arrivée « presque ponctuelle » d’un ministre, le défilé s’est fait sous la pluie ! Et je congratule les mannequins de lingerie d’avoir gardé leur sourire sous cette douche !

Je ne suis pas toujours d’accord avec le choix du jury, car je m’arrête souvent à l’esthétique des modèles présentés, mais cette année j’avais choisi les mêmes gagnantes : Aléa Lehmann et Juliette Zakowetz ( promotion Mod’art 2009) , dans le domaine de la femme, elles nous apportent une collection originale mais sans excès ( ce qui est souvent le travers des jeunes créatifs) aux lignes graphiques et féminines.

Le français Tristan Lahoz, remportera le prix homme ; le prix de la jeunesse sera attribué à Taekyung Joo avec son univers de docteur fou et celui de la mairie de Paris à  Harunobu Murata ( Esmod) et sa palette de bleus.

Quant au prix de la lingerie, il sera attribué à la suissesse Maxine Wattam (Esmod), sa collection  malgré son originalité indéniable, me questionne beaucoup, combien de temps va-t-il falloir à une femme pour l’enfiler et encore plus pour l’enlever, tout ça manque un peu de glamour à mon goût ! Mais je ne suis que spectatrice, voir consommatrice…

Le festival est fini, et comme à chaque fois, je souhaite à nouveau tout le courage à Dominique Damien, qui se bat chaque année pour que l’on donne une chance aux jeunes créateurs d’exposer leur talents et surtout de le développer au sein d’une communauté de professionnels, et ce n’est pas si facile aujourd’hui ou la rentabilité étouffe souvent le talent !

Aela Lehmann et Juliette Zakowetz

Aela Lehmann et Juliette Zakowetz : gagnantes du prix femme

photos: Jean Louis Coulombel.

Collection Tristan Taloz - prix homme

Collection Tristan Lahoz - prix homme

Photos: Hervé Dewintre.

collection Taekyung Joo - prix de la jeunesse.

collection Taekyung Joo - prix de la jeunesse.

Photos: Hervé Dewintre.

Harunobu Murata - prix de la mairie de Paris

Harunobu Murata - prix de la mairie de Paris

Photos: Hervé dewintre.

Maxine Wattam - prix lingerie.

Maxine Wattam - prix lingerie.

Photos: Jean Louis Coulombel.

Les Partenaires :

la Mairie de Paris, la Ville de Dinard, la Fédération Française du Prêt-à-Porter Féminin, The Train New York, la Fédération Française du Vêtement Masculin, le salon Who’s Next, l’Office Franco-Québécois pour la Jeunesse (OFQJ),  et Fashion-Week de Montréal, la Fédération Française des Dentelles et Broderies, le groupe  Allande Lingerie Fine ,le groupe Noyon-Darquer, le salon Mode City ,le groupe Beaumanoir avec Cache-Cache, le groupe Messe Frankfurt , Groupe Barrière, la Galerie Joyce Palais Royal, Accor Thalassa Dinard, la Fondation d’entreprise Ricard, Jean-Claude Biguine, soutiennent les « Grand Prix Dinard ».

La Galerie Joyce, invite les lauréats du Festival de Dinard 2011 lors d’une exposition du 10 au 28 mai 2011. Une boutique éphémère leur permettra de vendre leurs créations.
La Galerie Joyce est une galerie de passion qui  défend le savoir faire, la création, les jeunes talents, située au cœur du Palais Royal 
Joyce Palais Royal 168-173 Galerie de Valois Paris 1er